Accueil
Belgique
Ecosse
France
Irlande
Pays de Galles

Notice
Histoire
Rôle(s)
Catégories
Liens
GpsPasSion
Versions

Bibliographie

Gargantua
Les Fées



 France - Dolmen de la Creu de Falibe [DLSERR]

ID

DLSERR

TypeDolmen
Intérêt4 / 5
NomDolmen de la Creu de Falibe
Autre(s) nom(s)Creu de la Llosa
CommuneSaint-Michel-de-Llotes
Ville procheCéret
DépartementPyrénées-Orientales

PositionN42.63418 E2.64357 LAT LON DEG II (prise au GPS) Lambert IIE : 625 242,1 736 777




Google Earth

Téléchargement du fichier GPS au format GPS XML, TomTom OV2, ou CSV du site et de ses éventuels points d'accès

CommentaireBeau dolmen restauré en 1994, dans son tumulus de pierres et dont la table en place dispose de cupules et de gravures.

Ce monument a été étudié la première fois dans les années 1930 par Eugène Devaux qui le publie sous la dénomination de « Dolmen de la Creu de la Llosa ». Il fut mentionné ensuite par Pierre Ponsich qui en signala la présence à Luis Pericot-Garcia. La cella a fait l’objet de fouilles sommaires de la part de ces auteurs anciens qui ont délaissé le tumulus comme dans la plupart des fouilles pratiquées à cette époque. Ce monument est souvent cité pour les gravures qu’il possède sur sa table de couverture.

En grande partie vidé aux époques historiques, le mobilier recueilli par les auteurs anciens est inconnu. La forme du tumulus est circulaire. Eugène Devaux signale d’autres caissons compris dans le tumulus de ce monument.

Les différentes petites notes publiées par les auteurs anciens reprennent le terme de « dolmen de la Creu de la Llosa » d’où quelques confusions de temps en temps avec le dolmen de Casefabre appelé « Dolmen du Col de la Llosa ». Après étude du cadastre, il s’est avéré que le lieu dit où se trouve le dolmen s’appelle « La Creu de la Falibe ». Ce nom lui a été préféré afin d’éviter de nouvelles confusions à l’avenir.

De par son mobilier céramique caractéristique et homogène, le dolmen de la Creu de la Falibe a très certainement été érigé au Bronze moyen au sens large. Si l’on tient compte des comparaisons et des associations de mobilier sur d’autres sites de la région ayant été datés précisément, on pourrait avancer une date de construction comprise dans une fourchette chronologique s’étageant de 1200 à 1100 b.c., soit pendant l’extrême fin du Bronze moyen.

Les dolmens à porte-fenêtre ou à vestibule-puits que l’on n’attribue généralement qu’au Bronze ancien peuvent être rajeunis ou du moins, il faut prévoir une méthode de construction de ce type de monuments plus longue qui s’étalerait à cheval entre le Bronze ancien et le Bronze moyen.

Mot(s) clef(s)Cupule, Gravure
Dolmens et Menhirs en Languedoc et Roussillonp118
Megalithic Portal9692
Quid19540

Photo(s)

Fiche visitée 1140 fois
© 2004-2017 T4T35 - Version du 7 mars 2016 21:10 - Email : T4T35