Accueil
Belgique
Ecosse
France
Irlande
Pays de Galles

Notice
Histoire
Rôle(s)
Catégories
Liens
GpsPasSion
Versions

Bibliographie

Gargantua
Les Fées



 France - Allée couverte de Pors Poulhan [ALPORS]

ID

ALPORS

TypeAllée couverte
Intérêt5 / 5
NomAllée couverte de Pors Poulhan
Autre(s) nom(s)Porz-Poulhan ; Menez Korried
CommunePlouhinec
Ville procheQuimper
DépartementFinistère

PositionN47.98622 W4.46558 LAT LON DEG II (prise au GPS) Lambert IIE : 92 839,2 353 846




Google Earth

Téléchargement du fichier GPS au format GPS XML, TomTom OV2, ou CSV du site et de ses éventuels points d'accès
 
Altitude 35 m.
Visité19-08-2010 18:34:02

CommentaireDès 1835, le Chevalier de Fréminville signale l'allée couverte de Pors - Poulhan comme "l'un des plus beaux et plus grands dolmens de tout le Finistère". Ce qui ne l'empêchera pas d'être mis à mal par une activité d'extraction de pierres de construction, d'être utilisé au début du XXème siècle comme remise à charrettes et enfin d'être détruit au cours de la dernière guerre mondiale par les allemands, car il gênait la visibilité d'une batterie côtière.

Merci à madame_dulac Cette sépulture néolithique remarquable a néanmoins été fouillée en 1986 - 1987, acquise par le Conseil Général et restaurée en 1988 - 1989 par son service départemental d'archéologie.

Elle est composée de 16 piliers sur deux rangs parallèles, qui supportaient à l'origine trois ou quatre dalles de couverture (deux sont conservées à ce jour). La fouille a révélé une conception architecturale particulière, que l'on retrouve principalement dans la péninsule ibérique, et un riche mobilier attestant un usage de sépulture, sur un temps long, du néolithique final à l'époque gallo-romaine.

Au centre se trouve la chambre funéraire dont l'entrée est rétrécie par un petit pilier sur lequel s'appuyait la dalle de fermeture, retrouvée brisée.

Orientée Est/Ouest,, la chambre est fermée à l'Est par une dalle de chevet derrière laquelle se trouve une cella (petite cellule) ouverte à l'Est, précédée d'un parvis ogival limité par les pierres dressées.

A l'origine, un tertre recouvrait la chambre funéraire et était bordé par une ceinture de pierres dressées: le périsalithe.(Audierne-infos)

Selon la légende, l'allée couverte représentait l'autel des sacrifices. Chaque mois d'août, un homme était immolé pour obtenir un temps favorable pour la récolte. les dépressions existantes sur la table de couverture, autrefois inclinée, laissaient couler le sang. Cette légende date du XIX ème siècle, donc pas vraiment vieux, puisque avant, la dalle inclinée n'existait pas...

Et bien sûr, ce que l'on ne comprends pas, on le diabolise, comme d'habitude...

Merci à madame_dulac


Les croyances liées au sacrifice humain celte sont souvent issues des interprétations romantiques et douteuses en vogue au XIX° siècle

T4T35

La Bretagne des Mégalithes318
Mot(s) clef(s)Légende, Restauré, Sacrifice
GpsPasSion - Bretagne_frN47.98622 W4.46565
Lien(s) Internet2654275
Modern Antiquarian12487
Mégalithes Bretonsporspoulhan
Mégalithes du MorbihanACPOCMEN56
Megalithic Portal8992

Photo(s)

Fiche visitée 2308 fois
© 2004-2018 T4T35 - Version du 7 mars 2016 21:10 - Email : T4T35