Accueil
Belgique
Ecosse
France
Irlande
Pays de Galles

Notice
Histoire
Rôle(s)
Catégories
Liens
GpsPasSion
Versions

Bibliographie

Gargantua
Les Fées



 France - Menhir de Castell ar Jolu [MHCAS0]

ID

MHCAS0

TypeMenhir
Intérêt4 / 5
NomMenhir de Castell ar Jolu
CommuneLanmeur
Ville procheMorlaix
DépartementFinistère

PositionN48.63468 W3.71248 LAT LON DEG II (prise au GPS) Lambert IIE : 154 418,2 421 165

 



Google Earth
 
Téléchargement du fichier GPS au format GPS XML, TomTom OV2, ou CSV du site et de ses éventuels points d'accès
 
AccèsN48.6398033 W3.7148034
Altitude 124 m.
Visité10-08-2013 17:04:00

CommentaireSuperbe menhir en quartz blanc de 3,50 m de haut. Complètement inédit ce menhir découvert grâce au toponyme Goarem ar Men Ven (Garenne de la pierre blanche ou sacrée) est situé sur un point haut. Sans doute le plus beau menhir de la commune.

Merci à Julien10 pour cette découverte.

Ce menhir ainsi que les nombreux blocs de quarts couché aux alentours sont les dernier vestige des pierres de Veneven.

Toutes les parcelles autours ainsi se nomment Goarem ar Meign Ven (la garenne des pierres blanche).

Guenin 1934 : Les danses des Korrigans du Venec-Ven et leurs trésors :

A Kerugou, dans la lande du Venec-ven, toute parsemée de blocs mégalithiques en quartz et d'une blancheur éclatante, les Korrigans venaient danser au clair de lune, et étaler leurs trésors au grand soleil de midi en été. Echo de Morlaix, 1839 ; article de l'abbé Le Clech.

Des traditions recueillies un peu plus tard, précisent que ces danses se faisaient les nuits de pleine lune, tout autour des vieilles pierres, les Korrigans chantaient en choeur :

Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi.

Ils n'aiment pas entendre le nom de Dimanche, et, malheur à ceux qui, entrés dans leurs danses, ajoutent leur être agréables les deux derniers jours de la semaine. Ils sont roués de coups, et on les trouve, le matin, tout exténués auprès des vieilles pierres.

Flagelles, Notes archéol, Soc. Acad. De Brest (1877), p. 29, ajoute : 'Les petits paysans courent au milieu des pierres, la ville microscopique des Kernandoned, en criant à tue-tête : Partageons ou battons-nous, Versons le sang pour qu'il refroidisse ! C'est l'invocation cabalistique qui provoque les nains au combat.'

Mot(s) clef(s)Korrigan
Megalithic Portal44917

Photo(s)

Fiche visitée 1600 fois
© 2004-2020 T4T35 - Version du 4 février 2019 9:11 - Email : T4T35