Accueil
Belgique
Ecosse
France
Irlande
Pays de Galles

Notice
Histoire
Rôle(s)
Catégories
Liens
GpsPasSion
Versions

Bibliographie

Gargantua
Les Fées



 France - Les Trois Roches de Tréban [STTROI]

ID

STTROI

TypePierre
Intérêt2 / 5
NomLes Trois Roches de Tréban
CommuneConcoret
Ville procheRennes
DépartementMorbihan

PositionN48.07765 W2.19453 [LAT LON DEG II]  - prise sur carte 1:25.000
Lambert IIE : 262 518,2 351 783 [Lambert II]

 


Téléchargement du fichier GPS au format GPS XML, TomTom OV2, ou CSV du site et de ses éventuels points d'accès

CommentaireDescription de 1891 :

Près du village de Trébran en Concoret, à droite de la route qui mène de Concoret à Gaël, on voit dans une pâture, trois énormes roches sur lesquelles on raconte une légende. Elle furent apportées, disent les gens, par une vieille femme qui en avait une sur le dos et une sous chaque bras, elle les laissa tomber là où elles sont et personne ne les a bougées depuis. Ce sont les Trois Roches de Trébran. Elles sont toutes trois gisantes sur le sol, l'une à plat les deux autres de champ. Elles sont sur un même alignement qui mesure 32 pas (environ 24 mètres) entre les extrémités les plus éloignées. La pierre couchée à Plat est à l'un des bouts, la pierre intermédiaire est à peu près à égale distance des extrêmes. Ces trois pierres sont bien plus grosses que celles des Champs Morgan (près de Folle-Pensée) Elles sont fort irrégulières dans leur forme, ce qui empêche d'en prendre des mesures exactes. Voici cependant des indications : Pierre à plat : Longueur : 4,60 m, largeur : 2,60 m et épaisseur à un bout : 0,95 m, c'est la plus grosse Pierre intermédiaire : Longueur : 4,38 m, hauteur : 1,60 m épaisseur moyenne : 1,50 m Troisième pierre : Longueur : 2,85 m, hauteur : 1,25 m et épaisseur : 1,10 m. Ces pierres recouvertes de cryptogrammes semble en poudingue rouge avec grains de quartz blanc tandis que le roc du sous-sol est en schiste rouge ou en grès schisteux rouge. Ces trois pierres sont ou bien les matériaux premiers d'un monument historique ou bien elles sont les vestiges d'un monument détruit. (Sources : Registre Abbé Guillotin)

C'est malheureusement un affleurement naturel de roche.

Mot(s) clef(s)Légende

Photo(s)

Fiche visitée 1244 fois
© 2004-2021 T4T35 - Version du 3 décembre 2020 22:31 - Email : T4T35