Accueil
Belgique
Ecosse
France
Irlande
Pays de Galles

Notice
Histoire
Rôle(s)
Catégories
Liens
GpsPasSion
Versions

Bibliographie

Gargantua
Les Fées



 France - Menhirs dits la Pierre Droite [MSDROI]

ID

MSDROI

 
TypeMenhirs
Intérêt1 / 5
NomMenhirs dits la Pierre Droite
CommunePaimpont
Ville procheRennes
DépartementIlle-et-Vilaine

PositionN48.0736 W2.1602 [LAT LON DEG II]  - prise au GPS
Lambert IIE : 265 047,2 351 186 [Lambert II]

 


Téléchargement du fichier GPS au format GPS XML, TomTom OV2, ou CSV du site et de ses éventuels points d'accès

CommentaireDescription de 1891 :

Premièrement la pierre debout : Elle est très irrégulière, on peut lui distinguer une face ventrale qui est aplatie et un peu inclinée vers la terre et une face dorsale bombée qui forme comme une croupe curviligne tant suivant sa longueur que suivant sa largeur. Fort grosse à sa base, elle va s'amincissant vers le haut. A un mètre au-dessus du sol, le pourtour du dos mesure 3,50 m et à cette même hauteur la largeur de la face ventrale est de 2,35 m. Total 5,85 m de tour. La longueur de la face ventrale du sommet à la base est de 2,90 m, celle de la face dorsale est de 3,10 m environ. J'ignore à quelle profondeur cette pierre s'enfonce dans le sol, elle est couverte de mousse et de lierre sur son dos, de sorte que dans le bois il est assez difficile de la distinguer de loin quoique ses dimensions soient grandes. Nous en avons pris une image pour la servir en preuve de sa réalité, pour en donner une idée de sa manière d'être, elle est vue par sa face ventrale. Chose merveilleuse ! Sur ses épaules trapues mais courbées sous le poids des ans, le vieux menhir porte une tête de jeune fillette. Ne la distinguez-vous pas parmi la feuillée du hêtre dont le pied set de bâton au géant et dont la large ramure l'abrite contre les intempéries des saisons ? Deuxièmement la pierre couchée : Elle est auprès de l'autre. Elle a 3,40 m de long sur 1,40 m de large. on peut, à elle aussi, lui distinguer une face ventrale plane ou à peu près et une face dorsale ou croupière formant une sorte de crête. Elle va s'atténuant aux deux bouts. Ces deux pierres sont de même nature. Ce sont des poudingues de schiste rouge où sont empâtés de gros fragments de quartz. Elles m'ont parus étrangères au sol de cette partie de la forêt mais elles ont la même composition que les pierres couchées de la Prise. Comme la distance qui sépare ces dernières des deux menhirs n'est pas grande, il se pourrait que dans le principe ces deux mégalithes aient appartenu au même ensemble. Je ferai sur ce même sujet une dernière remarque : c'est que les trois mégalithes de Trébran et ceux de Comper sont de même nature, ce sont des poudingues à grains de quartz. Le quartier du bois où elles sont situées se nomme le cartier ou la coupe de la Pierre Drète (droite) à cause du menhir qui est debout. (Sources : Registre Abbé Guillotin)

En fait, il y a quatre pierres, dont la dernière est tombée lors de la tempête de 1999 : 3 en poudingue 1 en schiste rouge.

Mégalithes Bretonspierres_droite

Photo(s)

Fiche visitée 907 fois
© 2004-2024 T4T35 - Version du 3 décembre 2020 22:31 - Email : T4T35